19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 13:13

A la demande de certains lecteurs, permettez moi de publier cet article que j'ai copié d'ailleurs, pour clarifier la réalité de ce prétendu miracle. D'avance, je demande pardon à ceux des lecteurs qui pourraient se sentir vexés à la lecture du ton ironique de cet article. Permettez moi d'exprimer mes respects à chacune et à chacun.

Le miracle numérique et mathématique du nombre 19
dans le coran
…et un peu partout ailleurs.

(Sources : http://www.islam-danger.com/index.php?me=tout&ru=19 et http://www.bladi.net/modules/newbb/sujet-23032-6-le-miracle-du-nombre-19-et-d-autres-miracles-numeriques.html)

Le miracle numérique et mathématique du nombre 19
dans le coran

Selon Rashad khalifa l'omniprésence du nombre 19, caché dans le coran (version arabe) serait une « preuve » supplémentaire (ah bon, il y en aurait déjà au moins une ?) qu'aucun être humain n'a pu écrire le coran et que c'est donc bien Dieu qui en est l'auteur.

Voici les arguments du "19" :
1 - Le premier verset 1:1 connu sous le nom de "Basmalla" est composé de 19 lettres.
2 - Ce verset a été révélé aprés le verset 74:30 qui dit "au dessus se trouve 19". Ce n'est pas une coincidence.
3 - Le Coran est composé de 114 sourates, ce qui correspond à 19 x 6
4 - Le nombre total de versets dans le Coran est de 6346, soit 19 x 334 (6234  verset numérotés et 112 verset non numérotés (Basmalla). 6234 + 112 = 6346. Notez aussi que 6+3+4+6= 19
5 - On trouve le "Basmalla" 114 fois dans le Coran, malgré son absence visible au début de la sourate 9 (on le trouve deux fois dans la sourate 27) et 114 = 19 x 6
6 - Du Basmalla manquant de la sourate 9 juqu'au Basmalla suplémentaire de la sourate 27, il y a exactement 19 sourates.
7- Et la somme des numéros de sourates de 9 à 27 (9+10+11+12...+26+27) est de 342, soit 19 x 18
8 - Cette somme (342) est aussi égale aux nombres de mots entre les deux Basmallas de la sourate 27 ! (Et 342 = 19 x 18 comme nous avons vu)
9 - La célèbre première révélation (96:1-5) se compose de 19 mots.
10 - Cette première révélation de 19 mots se compose de 76 lettres, or 76 = 19 x 4
11 - La sourate 96, première dans l'ordre chronologique, se compose de 19 versets.
12 - La première sourate révélée se trouve au sommet des 19 dernières sourates.
13 - La sourate 96 se compose de 304 lettres arabes et 304 = 19 x 16
14 - La dernière sourate révélée (la sourate 110) se compose de 19 mots.
15 - Quatorze différentes lettres arabes forment 14 différents ensembles "d'Initiales Coraniques" ( telle que A.L.M, au début de la sourate 2) et se trouvent au début de 29 sourates. La somme de ces nombres est de 57 (14 + 14 +29) et 57 = 19 x 3
16 - La somme des 29 numéros de sourates où l'on trouve les initiales coraniques est de 822 (2 + 3 +7 + ... + 50 + 68) et 822 + 14 (14 différents ensembles d'initiales) = 836 = 19 x 44
17 - Entre la première sourate où l'on trouve un ensemble d'initiales et la dernière, il y a 38 sourates sans ensembles d'initiales.
18 - Le Coran mentionne 30 différents nombres entiers : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 19, 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80, 99, 100, 200, 300, 1000, 2000, 3000, 5000, 50 000 & 100 000.
La somme de ces nombres est de 162 146 = 19 x 8534
Vous aurez peut-être besoin d'une calculatrice pour les deux faits suivants.
19 - Le mot Dieu (Allah) apparaît 2698 fois et 2698 = 19 x 142.
20 - La somme des numéros des versets où le mot Dieu apparaît est de 118 123, c'est aussi un multiple de 19. 118 123 = 19 x 6217
21 - Le message le plus important du Coran est "UN SEUL DIEU". Le mot "UN", en arabe "Wahid", désignant Dieu apparaît 19 fois à travers le Coran.
22 - Le mot "Wahid" lui même (UN) a une valeur numérique de 19. W= 6, A= 1, H=8, D= 4. Ce sont des valeurs bien connues.
23 - Le mot "Coran" apparaît 58 fois dans le Coran, dont une fois en référence à "un autre Coran" dans le verset 10:15. Donc si on l'exclue, on trouve le mot "Coran" (faisant directement référence au vrai Coran) 57 fois à travers le Coran. Et 57 = 19 x 3
24 - Le premier pilier de l'Islam est (comme on peut le lire dans le verset 3:18) : "La Elaaha Ella Hoo". (Il n'y a de Dieu que Lui). Cette phrase très importante apparaît dans 19 sourates.

Impressionnant, n'est ce pas ? Alors, preuve de révélation divine ou pas ?
En fait, on peut retrouver le nombre 19 d'un peu toutes les manières dans à peu près n'importe quel texte : il suffit de chercher à le trouver. L'exemple qui suit le démontre aisément.

Le miracle numérique et mathématique du nombre 19
dans la déclaration de Michel Houellebecq sur l'islam et le coran.

« Poursuivi pour injure et incitation à la haine religieuse contre l'islam, l'écrivain Michel Houellebecq a été relaxé. Le tribunal correctionnel de Paris n'a pas retenu les poursuites, engagées par des organisations musulmanes en raison de propos tenus sur l'islam dans deux magazines. "La religion la plus con, c'est quand même l'islam. Quand on lit le Coran, on est effondré... effondré !", déclarait ainsi l'auteur dans Lire en septembre 2001. Les associations qui s'étaient constituées partie civile réclamaient un total de 190 000 € de dommages et intérêts »

(Le Monde et l’AFP, 22 octobre 2002)

Dans cette relaxe exemplaire, il y a un signe pour ceux qui croient ! En effet, à vues humaines, il était tout bonnement inconcevable que Michel Houellebecq bénéficiât d’une telle clémence. Rappelons que tout récemment (en avril 2003) la cour d’appel de Rennes a condamné Arnaud de Perier à 10 000 € d’amende, 1 500 € de publications de sa condamnation, 2 000 € de dommages-intérêts à la Licra, 2 000 € de dommages-intérêts à la Ligue des droits de l’homme, 2 000 € de dommages-intérêts au MRAP et un an d’inéligibilité pour avoir titré sa profession de foi électorale « islamistes dehors ! ». Comment peut-on, dès lors, nier le miracle que constitue la relaxe de Michel Houellebecq ?

Négateur obstiné de toute transcendance, notre cynique ou critique bien disposé aura comme réponse monotone "justice humaine" ! N'a-t-il point d'autre mot dans son vocabulaire pour expliquer ce phénomène ? Il n'en a pas de toute évidence ! C'est cela le mal qui ronge l'homme. Chaque fois qu'il n'arrive pas à sortir d'une impasse, il s'invente un terme grâce auquel il leurre en se faisant croire qu'il a répondu à sa question. Il réfugie (sic) derrière un mot !

Examinons cependant, sans a priori, en chercheurs de vérité, la sourate LIRE, révélée en septembre 2001 au Prophète Michel Houellebecq, esclave d’Allâh.

Verset 1 : La religion la plus con, c’est quand même l’islam.
Verset 2 : Quand on lit le Coran, on est effondré… effondré !

Dissimulé sous ces deux versets, se cache l’un des plus incroyables miracles mathématiques du nombre DIX-NEUF. C’est ce phénomène, défiant l’intelligence des plus savants, troublant les plus grands statisticiens, acculant au doute les scientifiques de toutes disciplines, c’est ce phénomène, et non la justice française, justice humaine, justice faillible, qui fut la cause véritable de la relaxe du Prophète Michel Houellebecq.

1. Les points de suspension opèrent une nette division dans la sourate LIRE. Avant ce temps d’arrêt, nous comptons DIX-NEUF mots !

2. Le DIX-NEUVIEME mot, « effondré » est mystérieusement répété après les points de suspension, comme pour en souligner le sens caché.

3. Bien que la sourate compte vingt mots (DIX-NEUF avant les points de suspension et un après), le statisticien remarque que le DIX-NEUVIEME mot est le dernier mot !

4. On compte dans la sourate exactement 76 lettres : 76 = 4 x DIX-NEUF !

5. Le premier verset, qui correspond à l’affirmation divine « La religion la plus con, c’est quand même l’islam » comprend exactement 38 lettres : 38 = 2 x DIX-NEUF !

6. Le deuxième verset, où Allâh justifie l’affirmation par l’imparable argument « Quand on lit le Coran, on est effondré… effondré » comporte également 38 lettres : 38 = 2 x DIX-NEUF !

7. Pour renforcer la symétrie, la DIX-NEUVIEME lettre du premier verset est également la DIX-NEUVIEME lettre du second verset !

8. Il s’agit de la lettre N, consonne la plus fréquente de la sourate, elle revient NEUF fois, 9 est le deuxième chiffre du nombre DIX-NEUF ! N est d’ailleurs également l’initiale de NEUF !

9. Le premier verset se subdivise lui-même en deux parties, séparées par une virgule. Avant la virgule, Allâh révèle le titre de gloire « La religion la plus con », on y compte DIX-NEUF lettres !

10. Après la virgule vient le nom de l’heureux vainqueur « c’est quand même l’islam », là-encore nous dénombrons DIX-NEUF lettres !

11. Toujours dans le premier verset, les mots de rang impair (la la con est même islam) totalisent DIX-NEUF lettres !

12. De même, les mots de rang pair du premier verset (religion plus c quand l) totalisent DIX-NEUF lettres !

13. Regardons désormais quelle place occupent les lettres dont le rang multiplie DIX-NEUF dans les mots de la sourate auxquels elles appartiennent. La DIX-NEUVIEME lettre est la lettre FINALE du mot « con », la 38e lettre (38=2 x DIX-NEUF) est la lettre FINALE du mot « islam », la 57e (57=3 x DIX-NEUF) est la lettre FINALE du mot « on », la 76e lettre (76=4 x DIX-NEUF) est la lettre FINALE du mot « effondré » !

14. Si l’on reprend la suite des quatre mots qui portent les lettres dont le rang est multiple de DIX-NEUF, on obtient « con islam on effondré », ce qui est le plus court résumé possible de la sourate, en deux phrases nominales, typiquement sémitiques : « Con (est) islam. On (est) effondré. » !

15. Si l’on distingue les voyelles accentuées, il faut, pour écrire la sourate, utiliser les lettres a c d e é ê f g i l m n o p q r s t u, en tout DIX-NEUF lettres !

16. Le mot CON, qui comprend la DIX-NEUVIEME lettre de la sourate se compose de la voyelle O et des consonnes C et N. O apparaît 7 fois dans les deux versets, C 3 fois et N 9 fois. Or 7+3+9=DIX-NEUF !

17. Le DIX-NEUVIEME mot de la sourate, mot répété pour en souligner l’importance, et qui est également le dernier de cette courte révélation se compose des voyelles E et O et des consonnes F, N, D et R. On compte 10 E, 7 O, 4 F, 9 N, 4 D et 4 R. Or 10+7+4+9+4+4=38 (38=2 x DIX-NEUF) !

18. La consonne la plus fréquente, N, revient 9 fois, quant à la voyelle la plus fréquente, E, elle apparaît 10 fois. 10+9=DIX-NEUF !

19. Enfin, rendant malgré leur perfidie un éclatant témoignage au miracle du nombre DIX-NEUF, les associations constituées partie civile estimèrent la sourate à 190 000 € de dommages et intérêts : 190 000=DIX-NEUF x 10 000 !

Il est évident qu’on ne peut attribuer à Michel Houellebecq, simple transmetteur humain, une telle accumulation de phénomènes mathématiques impliquant le nombre DIX-NEUF. Nous en avons dénombré DIX-NEUF, et les recherches scientifiques sur la Sourate LIRE ne font que commencer. Rappelons simplement que Michel Houellebecq était complètement bourré ce jour-là… Pouvait-il seulement compter jusqu’à DIX-NEUF ? Le déploiement puissant du miracle du nombre DIX-NEUF dans une sourate aussi courte que profonde ne peut être que la signature savante et irréfutable de la révélation divine ; et soyons en sûr, c’est le miracle du nombre DIX-NEUF qui explique le miracle de la relaxe. De Mahomet à Michel Houellebecq, Allâh protège tous ses Prophètes : « DIX-NEUF sont chargés d’y veiller ».


 
 

 



Site MeterSite MeterSite Meter
 

 

Partager cet article

commentaires

un athé moins CON que toi 26/12/2009


je sais par avance que mon commentaire sera modéré donc :
Bonjour du CON,
il t'a payé combien ton maître à penser pour dire des sottises comme ça et distiller de la haine gratuitement? Putain vous vous y êtes mis à 2 pour sortir 2 phrases de 38 lettres. Et vous osez
comparer ça avec ...Au fait je vous ferais trop d'honneur à continuer vous n'avez pas le niveau intellectuel pour comprendre la suite... Je ne parle pas aux cons ça les instruit ....


Présentation

  • : Le blog de Mahomet
  • Le blog de Mahomet
  • : Une série d'articles relatifs à Mahomet et l'Islam. Des informations qui nous sont le plus souvent cachées. "Mahomet" est utilisé pour désigner Mohamed, par commodité de langage. Ce n'est pas un manque de respect. Il vient du turc "Mehemet". Le but est de faire connaître un certain nombre de textes authentiques sur les paroles et les actes du prophète de l'Islam, et de publier certains articles, qu'ils soient de moi même ou empruntés à d'autres, pour éclairer les lecteurs sur la réalité de l'Islam. N'hésitez pas à me faire connaître votre opinion sur le sujet. C'est un lieu de partage et de débat. Les insultes et les menaces ne sont pas les bienvenues.
  • Contact

Recherche

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog